Shangai : son marché d'art est en plein essor

Alors que tous les pays semblent affaiblir sous le choc du covid-19, deux foires d'art asiatique se tiennent à Shangai. Elles ont suscité une fureur violente d'achats dans une période où les entrées sont interdites aux étrangers. La crise sanitaire n'empêche pas la chine à se démarquer à pas de géant dans le domaine de l'art et de l'innovation artistique.

Les autorités de la Chine accompagnent la Shangai Art week

La Shanghai Art Week est devenue un rendez-vous important du programme mondial de l'art et se tient toutes les années en novembre. L'ouverture du centre pompidou Shangai marque le rendez-vous de l'an dernier. La grande rencontre tient cette année tout simplement en raison de la présence des deux marchés ayant résisté face à la covid : il s'agit de la West Bund Art and style et l'Art 021.
West Bund Art and style a trouvé son emplacement dans le nouveau quartier des musées et l'Art 021 se trouve à la mégapol, précisément au centre de tous les expositions. Selon les déclarations de la cofondatrice de l'Art 021, Kylie Wing, la Shangai Art Week reçoit un fort appui des autorités locales avec vivacité. Pour l'archétype de ces nouvelles héroïnes de l'art contemporain en Chine, les autorités de Shangai reconnaissent que l'art contemporain est une chose importante.

Une dédicace de plus de 200 oeuvres exposées à Andy Warhol

Kylie Wing ne pense pas copier le modèle qui vient de l'occidents. La chine ne veut pas être un autre Art Basel ou un autre Frieze et a un public très jeune qui adore les modes qui s'expriment d'une nouvelle façon.
Le directeur du centre d'art UCCA de Pékin, Philip Tinari, veut organiser à Shangai et à pékin une présentation en 200 œuvres dédiées à Andy Warhol en 2021. Les valeurs semblent satisfaisantes à la foire West Bund.