SYMPHONIE DU NOUVEAU MONDE

COMPOSITION \ ANTON DVOŘÁK
ORCHESTRE NATIONAL DE LORRAINE

espace saint pierremont
6 mai
 | 20h30

Écrite en Amérique en 1893, La Symphonie du Nouveau Monde de Dvořák est sans doute la plus populaire et l’une des œuvres les plus jouées du compositeur tchèque. Alors à la tête
du conservatoire de New York, Dvořák éprouve des difficultés à trouver ses repères dans cette immense contrée que sont les États-Unis. Mais le mal du pays chez lui est heureusement tempéré par l’émerveillement devant tant de nouveautés et une réelle curiosité pour les musiques noires et indiennes qui démarque le compositeur de ses contemporains. Mais l’essentiel est ailleurs ! Dvořák exprime dans cette symphonie l’universalité des sentiments, de la douleur et de la nostalgie. L’écriture est limpide, l’impact dramatique jubilatoire ! Peu importe l’appartenance à une culture; la douleur d’un Indien n’est pas moins véridique et respectable que la nostalgie d’un esclave noir, ou d’un paysan tchèque. Seul en définitive compte l’Homme, au-delà des nations, au-delà des différences et des destins. C’est ce message de fraternité qui traverse tous les mouvements de cette symphonie, en scelle l’unité et la rend assurément d’actualité. Salutaire signe d’espoir que ce nouveau concert proposé par l’Orchestre National de Lorraine dans un temps parfois bien triste et inquiet !