ON VOUDRAIT REVIVRE

À PARTIR DES CHANSONS DE GÉRARD MANSET
MISE EN SCÈNE — CHLOÉ BRUGNON

la menuiserie
J 7 | V 8 février
 | J 07/02: 20H30 - V 08/02: 14H00

Un studio d’enregistrement reconstitué. Un espace confortable et tranquille. Un peu vintage, avec un Revox, des textes punaisés au mur, une peau de bête au sol. Un piano, une guitare et d’autres instruments plus insolites. Un lieu tout à la fois intime et collectif. Quelques notes retentissent. Revivre. Une chanson touchante et mélancolique. C’est alors tout un univers qui se dessine. Il y est question d’animaux fantastiques, de nostalgie, d’étrangeté et de solitude parfois. Mais surtout de poésie. Tout à la fois discrète, excentrique et populaire… À l’origine de ce projet, il y a la découverte d’un talent à part dans le monde de la chanson française. Un auteurcompositeur de génie. Des mots simples, quotidiens, qui vont et qui viennent dans la tourmente. Un artiste atypique, éclectique, inclassable et déroutant qui préfère le travail en solitaire, loin du public et des médias et qui, par pudeur, n’est jamais monté sur scène : Gérard Manset. Loin du concert hommage, ce spectacle s’inspire de cette figure, de ses questionnements et prises de position. En live, deux comédiens-musiciens mêlent ses paroles et des interviews radiophoniques à des extraits de Tchekhov et des poèmes de Gérard de Nerval. Naît alors un dialogue exubérant et doux entre mots, sons et images. Un voyage initiatique pour disséquer le vivant, ses beautés et ses failles et réinventer la réalité.