LE MISANTHROPE

(L'ATRABILAIRE AMOUREUX)

DE MOLIÈRE
MISE EN SCÈNE — THIBAULT PERRENOUD

espace saint pierremont
J 24 | V 25 janvier
 | J 24/01: 20H30 - V 25/01: 14H00

Des tables couvertes de bouteilles, de gobelets, de chips et de chamallows. Une platine de mixage. Tout semble indiquer une fête, une « teuf » entre copains. Une soirée de celles où il faut être pour exister. Comme une cour contemporaine, un cercle mondain, hypocrite et frivole. Célimène, l’hôte du soir, y règne en déesse. Un microcosme élitiste aussi cruel qu’au temps de Louis XIV. Une soirée où alcool, rimmel et larmes coulent entre danses et éclats de rire pour finir au petit jour. Une fête étourdissante de musique, d’amour, mais aussi de souffrance… Alceste est là, transi, seul, face à sa jalousie, fulminant contre la société du paraître… Dans cette version actualisée et déjantée de la pièce de Molière, sept comédiens à l’énergie débordante, s’affrontent sur des questions intemporelles comme le couple, l’amitié, la haine de soi, de l’autre, la paranoïa, la compétition des egos. Ici, pas d’habits de brocard mais des jeans et des pantalons moulants. Pas de valse, mais de la techno et de la disco. Pas de carrosse, mais un vélo. Les spectateurs deviennent les témoins actifs de joutes sans concessions. Chacun sent les corps se heurter, se repousser ou se rapprocher. Le texte original se pimente parfois de mots d’aujourd’hui. La mise en scène rageuse, drôle et décapante, donne toute sa puissance à cette tragi-comédie humaine et en fait ressortir l’incomparable modernité.