L’ARBRE

espace saint pierremont
8 mars
 | 17H00

Sur une mer apaisée, un enfant s’est endormi dans une barque à la dérive. Il échoue sur un étrange îlot, où se dresse un arbre gigantesque. Comme une présence rassurante, sereine et immuable. Un être ancestral. L’enfant sent, touche, grimpe, rencontre de mutines libellules, explore, joue tant et si bien qu’il ne voit pas sa barque s’échapper au loin. Et bientôt le vent se lève, le soleil s’évanouit, l’îlot rêvé devient énigme... Comment va-t-il pouvoir s’en retourner? Un bonzaï abandonné au fond d’une serre et l’histoire prend vie dans l’esprit de Pascale Toniazzo. Celle de L’Arbre, une fable musicale sans paroles, entre marionnette et théâtre d’ombres, qui s’adresse aux plus jeunes et aux grands aussi. Ceux qui aiment encore monter aux arbres et y construire des cabanes. Un conte symphonique plein de poésie où chacun peut tisser son chemin et laisser parler ses émotions. Un cocon – comme une caresse – pour se poser, respirer, sentir le vent sur ses joues ou dormir sous la lune. Une invitation au voyage, une parenthèse organique et onirique pour échapper au non-sens et à l’agitation. Un théâtre visuel, des sensations et des images qui emportent. Une rêverie éphémère – tout en douceur et en délicatesse – au pied d’un arbre millénaire...