I KISS YOU

OU L'HÉTÉROGLOSSIE DU BILINGUISME

DE ET AVEC CATRIONA MORRISON
MISE EN SCÈNE — LAURENT CROVELLA

espace saint pierremont
J 14 mars
 | 14H00 + 20H30

Un quai ou un hall de gare. Espace de transit, d’attente entre un ici et un ailleurs, un entre-deux. Dans sa veste perfecto de cuir vert, sac de randonnée sur le dos, une femme se tient là, en retrait, presque timide. « Hi, euh, bonjour. My name is Kerry Morris, euh, je veux dire Chantal Maurice. » Kerry est bilingue et biculturelle. Britannique d’origine écossaise, elle veut devenir Française. Mais son désir d’épouser la culture de son pays d’adoption fait naître en elle la peur de devoir lâcher les repères de ses origines… Déjà accueilli la saison passée, ce monologue, caustique et décalé, décrit avec autodérision et tendresse, les richesses, absurdités et quiproquos linguistiques et culturels qui font le quotidien des bilingues et des exilés. S’adressant avec espièglerie aux spectateurs, Catriona Morrison tente de résoudre son dilemme, s’amusant des clichés et forçant le trait sur quelques stéréotypes qui font partie de la mésentente entre la France et le Royaume-Uni. Mais au-delà de ce jeu des différences, savoureux et plein d’humour, elle explore l’espace flou qui sépare et réunit le passage d’une langue vers l’autre. L’intraduisible, le tiraillement que seuls ceux qui pratiquent plusieurs langues peuvent percevoir et ressentir. Si on parlait pareil, est-ce qu’on penserait pareil ? Et si on pensait pareil, est-ce qu’on parlerait pareil ? Qu’est-ce qui vient d’abord ? Le verbe ou la pensée ?