DU SANG AUX LÈVRES

RIAD GAHMI
MISE EN SCÈNE — MATHIAS MORITZ
APRÈS "CORIOLAN" DE WILLIAM SHAKESPEARE
TRILOGIE DE L’ÉTAT URGENT / PREMIÈRE PIÈCE
COMPAGNIE DINOPONERA — HOWL FACTORY

espace saint pierremont
J 19 | V 20 avril
 | 20h30

Au départ, il y a Coriolan, figure shakespearienne tour à tour haïe et adorée par la foule. Un grand chef de guerre qui ne va rien devenir parce qu’il ne sait jouer, ni avec les circonstances, ni avec les hommes, ni la comédie. Incapable de convertir son triomphe en suprématie politique, ce « héros » pétri d’humanité de bourreau devient victime. Autre temps, autre époque. Une capitale occidentale. Un type normal, comme nous. La différence : il est encagoulé et égorge des gens. Il prend son rôle vraiment à cœur, très très à cœur...

Revisitant la pièce la plus politique de Shakespeare, Riad Gahmi dissèque un phénomène tristement d’actualité, celui du terrorisme et de la violence quotidienne qui, dans le monde entier, effraie, mais surtout fascine. Une violence relayée et fantasmée par les médias qui élèvent au rang de « héros », des hommes et des femmes qui, au nom d’un dieu, remettent en cause nos libertés et malmènent notre époque. Des « Coriolan », dressés pour le combat, qui se retournent contre leur patrie. La compagnie Dinoponera dessine les contours d’une société qui, par sa surenchère médiatique, politique et sécuritaire, participe à l’émergence de ces démons. Un théâtre furieux pour libérer l’imaginaire autant que la raison civique.