BARBE BLEUE

SYLVIE NÈVE
CONCEPTION — ANNE-MARGRIT LECLERC
COMPAGNIE DU JARNISY

V 19 janvier
 | 18H30

Un homme riche à la barbe bleue terrifie toutes les femmes. On ne sait ce que sont devenues ses conjointes successives. Il souhaite épouser l’une des deux filles d’une voisine. Aucune ne veut le prendre pour mari, mais la cadette finit par accepter. Un jour, Barbe bleue informe sa femme qu’il part en voyage pour affaires. Il lui laisse les clefs de la grande demeure, mais lui défend formellement l’entrée d’un petit cabinet. Rongée par la curiosité, elle ouvre la pièce interdite bravant l’autorité patriarcale...

Suivant le principe qu’elle a imaginé, celui du « poème expansé », Sylvie Nève plonge dans les entrailles du conte de Perrault et en livre, pas à pas, ligne après ligne, une réécriture libre. Sans chercher à embellir le récit, elle l’enchante, le commente sans jamais tomber dans le didactisme et en dévoile la musicalité grâce à l’utilisation du vers. Fidèle à son goût pour la poésie d’aujourd’hui, la compagnie du Jarnisy signe un spectacle léger et intimiste. Une comédienne et deux accordéonistes racontent cette histoire cruelle et sanglante à trois voix. Paroles et musiques circulent, s’appellent et se répondent. Entre séduction, répétition, perversion, crimes et mariage arrangé, cette fable prouve que la curiosité n’est pas qu’un vilain défaut. Elle peut parfois être la voie vers la connaissance et l’émancipation autant qu’une barrière à la soumission.